blason Carole Dekeijser Artiste-Peintre et Philosophe

Sitemap
Carole Dekeijser - Expositions - Acheter un tableau contemporain - Presse- Contact

 

Vous êtes ici : : Philosophie » Les Lions et des Lionnes » La femelle dominante

La femelle dominante

La responsabilité de la femelle dominante est énorme.


Elle porte sur ses épaules tout l’équilibre et la survie du clan. En aucun instant, elle ne peut faire preuve de faiblesse. Elle se doit de régler les tensions elle-même, assistée par les femelles secondaires, toutes à ses ordres. Elle aura toujours conscience des conséquences désastreuses qu’engendrerait une éventuelle intervention du lion.  Toute faiblesse de la part de la lionne dominante sera interprétée comme un droit au carnage.

Toute lionne est élevée de manière telle qu’elle puisse, un jour, prendre la responsabilité du clan, seule façon de pourvoir à la pérennité de celui-ci. Si la femelle dominante ne répond pas aux critères précités, elle sera évincée.
Les lionceaux doivent toujours comprendre que leur sécurité passe par l’entente avec la femelle dominante. Le cas contraire déclencherait des représailles implacables de la part du mâle. 
L’équilibre et la concorde du biotope dépend essentiellement de la compétence des femelles.

Carole Dekeijser : hommage à celles qui « firent » mon Epoux

Gratia-Amïr Musanavera ‘n Sasriamanu
Danièle Schmidt
Viviane de Cracko Ilenghy,
Nouadh el Hadjamïr,
Katy Bardsay;
Kali Paoli.



Page suivante : Lire la suite...