blason Carole Dekeijser Artiste-Peintre et Philosophe

Sitemap
Carole Dekeijser - Expositions - Acheter un tableau contemporain - Presse- Contact

 

Vous êtes ici : : Philosophie » La Femme » Séduction et érotisme

Séduction et érotisme

En même temps que les femmes se dénudent et expriment leur désir de séduction, elles « pratiquent le médiocre » à tout-va, par l’indigence de leur imagination !

 

Je ne puis admettre qu’elles étouffent leurs envies de séduire. Par antithèse, elles moulent, jusqu’à « saucissonner » dans des vêtements d’une banalité affligeante, ce corps qu’elles se donnent bien du mal à entretenir et à maintenir « au top » d’un canon de beauté physique en vogue.

J’ai peur que la notion d’élégance soit, en elles, erronément amalgamée à l’autosuffisance, la pédanterie et la superficialité.
Dans ma peinture, je pense exprimer à quel point je ne suis pas puritaine.

 

Si les femmes dont je parle, répondaient à mes questions, elles le feraient par le biais d’une culture, d’un conditionnement ou d’une morale mais pas au travers de leur inconscient, tant celui-ci est maintenu à l’écart du « savoir » et de la « La connaissance » - ces mots pris dans leur sens « pan-significatif » - Culture, savoir et connaissance n’étant hélas pas encore associés, peut-être est-ce cet inconscient qui nous ferait part de la subtilité et du raffinement qui ont trop tendance à nous échapper : à savoir l’érotisme.

 

Dans ce cas, loin d’être conçu, l’érotisme se doit donc d’être exprimé « lourdement » par tous les moyens, mêmes vulgaires, pour remplir le rôle prépondérant qu’il tient dans l’amorce de la reproduction. Cet érotisme a fort à faire pour émerger et s’afficher sur le corps des femmes, dont l’entendementt est partagé entre la « non envie » de plaire à tous – que justifie le danger que cela comporte – et l’envie subconsciente d’accrocher le regard de l’homme qui pourrait être le père de leurs enfants.

 

Ces femmes qui pourtant passent énormément de temps à se vêtir comme des « boudins », consacrent un temps inversement proportionnel en approches amoureuses, et se jettent les yeux fermés dans ce qu’elles pensent être l’Amour. Ceci sans prendre le temps de s’assurer et de vérifier qu’elles ont fait le bon choix, tant leur « BESOIN D’ÊTRE » est impérieux.

 

Page suivante : Lire la suite...