blason Carole Dekeijser Artiste-Peintre et Philosophe

Sitemap
Carole Dekeijser - Expositions - Acheter un tableau contemporain - Presse- Contact

 

Vous êtes ici : : Philosophie » La Femme » Introduction

Introduction

Attirantes, sensuelles, en apparence difficilement accessibles, fières, avec une pointe d’arrogance mais surtout déterminées et conscientes de leurs possibilités, telles sont les femmes que j’ai l’honneur de peindre.

Je ne parle pas seulement de jolies femmes. Les femmes que je m’attache à « dévoiler » sont belles. Je développerai ma conception de la beauté et de ses multiples synonymes plus tard.

Leur aspect est en général « puissant ». Par ce choix, je ne rejette pas l’existence de multiples autres canons anatomiques (certainement tout aussi remarquables) ni celles des adjectifs qui y sont  associés. Mon souci est d’élargir la palette des qualificatifs que l’image de la femme génère dans nos cerveaux masculins et féminins.

Il semblerait que la femme, mentalement et physiquement forte, petite ou grande, fine ou épanouie, soit dans beaucoup d’esprits associée indûment à la dureté, voire à la méchanceté. Ceci d’autant plus lorsqu’elle est grande, et que de son maintien émane à la fois détermination et fierté.

J’ai du mal à comprendre ce genre de perception confusionnelle, qui amalgame de manière aberrante force et dureté, fierté et mépris, puissance et laideur, distance et froideur, sensualité et provocation, autonomie et indépendance …
C’est, en matière de jugement, le triomphe du « n’importe quoi ».

Heureusement, mon entourage, et surtout mon époux,  fait preuve à ce sujet d’un esprit clair. Les femmes et les hommes que j’ai le plaisir de fréquenter perçoivent la femme telle qu’elle est, et non à travers leurs propres complexes.


Page suivante : Lire la suite...