blason Carole Dekeijser Artiste-Peintre et Philosophe

Sitemap
Carole Dekeijser - Expositions - Acheter un tableau contemporain - Presse- Contact

 

Vous êtes ici : : Philosophie » La Femme » Fierté

Fierté

J’aime la femme qui ne cherche pas à paraître mais qui EST
Etre profondément artificiel… c’est tellement profond.
(rappel artificiel = ars facere : ce qui fait l’art).


Si notre compréhension du mot s’appauvrit et reflète nos préjugés, n’en n’est-il pas de même de la façon dont nous nous percevons.
La perte de l’expression de notre identité variable ne se traduit-elle pas par l’appauvrissement de la palette de nos formes et de nos couleurs, et n’en va-t-il de même pour l’éventail de nos sentiments.

Si les femmes que je peins semblent difficilement accessibles, c’est parce qu’elles ont conservé une part de leur instinct, et qu’elles ne se laissent pas aborder sans que les codes d’approche n’aient eu leur assentiment. Est-ce un moyen de se protéger ? Ce n’est certainement pas un refus de communiquer. Chaque personne possède un code d’approche particulier, et des limites à respecter qui la préserve de rencontres inutiles ou désastreuses. Certaines personnes génèrent des signaux de limites plus soutenus. Non qu’elles soient plus fragiles ou plus respectables que d’autres, mais tout simplement parce qu’elles sont conscientes du danger à se laisser envahir par des gens pour les quels un code à respecter est superfétatoire.


Femmes fières… mais loin d’être hautaines. Fières de leur vie, de ce qu’elles accomplissent chaque jour, que ce soit éduquer les enfants pour les élever, – (éduquer dans son sens de ex-ducere : conduire en dehors & élever : ex-levare : lever hors de) – quelle que soit leur carrière future.

Créatrices ou interprètes, de tout temps ces femmes ont été les révélatrices de cette minorité d’hommes qui a osé les aimer au lieu de les fuir, de les craindre ou de les asservir.

Nues, elles semblent encore habillées. Offertes, elles paraissent encore dire « étonnez-moi ».


Page suivante : Lire la suite...