blason Carole Dekeijser Artiste-Peintre et Philosophe

Sitemap
Carole Dekeijser - Expositions - Acheter un tableau contemporain - Presse- Contact

 

Vous êtes ici : : Artiste Peintre » Peinture abstraite » Oeuvres abstraites construites » Le grand rift » Explication du tableau Le Grand Rift

Explication du tableau Le Grand Rift

En physique, il s’agit du passage d’un état stable à un autre état également stable en passant par le chaos.

 

Cette démarche typiquement occidentale nous mène inconsciemment à accepter la prise de risque dès nos premiers pas dans la vie, et à admettre notre condition humaine en perpétuelle évolution, faite d’ombre et de lumière, (à l’inverse des Orientaux qui eux, ne se meuvent qu’en état stable en déplaçant leur centre de gravité, ce qui les mène à un constat de la vie et non à une recherche).

Notre démarche est le creuset d’un refus systématique de tout dogme préétabli.

 

L’autorité, dans notre civilisation, est sans cesse remise en cause, ainsi que notre éducation, que certains « démontent » à chaque génération pour les réadapter à leur propre personnalité. Par leurs exigences de plus en plus précises, ils tentent alors de se rapprocher d’une vérité intérieure « lavée » (débarrassée ?) d’une culture qui n’est pas toujours appropriée aux fondements même des arcanes de notre fonctionnement.

Les Orientaux, pour pallier les dégâts que pourrait provoquer un excès de respect de l’autorité non remise en cause, ont instauré des philosophies qui permettent à leurs initiés d’inculquer à leurs ouailles les bases qui les rapprocheront d’office d’eux-mêmes et non de leurs maîtres.

 

J’estime personnellement que l’Occident aurait raison de se révolter en permanence contre une éducation qui fait fi de soi, et qui induit même un déséquilibre par lequel nous nous projetons dans le futur.

 

En revanche, nul besoin de se révolter contre des principes qui vous mettent à l’écoute de vous-même.

 

Ainsi, quelle que soit l’éducation de base, lanature est bien conçue car elle aboutit, au travers de chemins différents, à des résultats semblables, par la révolte ou par le respect de ce qui est à mettre en cause ou à accepter.

La stabilité finale équivaudrait à ce merveilleux état de «conscience de soi», lequel peut choquer ceux qui ne se sont pas dépouillés de leur culture «arbeit».

 

L’harmonie du tout passe par l’harmonisation de ses plus petits éléments dont nous faisons partie.

 

Voir le tableau abstrait - "Le Grand Rift" en haute définition (742K°)