blason Carole Dekeijser Artiste-Peintre et Philosophe

Sitemap
Carole Dekeijser - Expositions - Acheter un tableau contemporain - Presse- Contact

 

Vous êtes ici : : Expositions » Château de Spontin » Neuve découverte » Jacqueline Kesteleyn

Jacqueline Kesteleyn (Jako)

Les amateurs d'art et en particulier son Altesse Royale le Prince Laurent de Belgique ont pu découvrir Jacqueline Kesteleyn, femme peintre également connue sous le nom de Jako en tant que peintre abstrait, et créatrice de magnifiques papiers structurés.

 

L'artiste peintre Jacquelien Kesteleyn et S.A.R. le Prince Laurent de Belgique

Sur la photo ci-dessus, Son Altesse Royale le Prince Laurent s'intéresse au document que lui remet l'artiste.

 

Durant sa participation à l'exposition "Neuve découverte" qui a lieu du 9 au 30 novembre 2006 au Château de Spontin, elle vous présente ses toiles abstraites inspirées de la philosophie et de la physique quantique, dont notamment celle intitulée "Le mur de Planck".

Tableau du peintre Jako, nom d'artiste de JAcqueline Kesteleyn

 

 

Tant les toiles que les papiers de Jacqueline Kesteleyn nous interpellent à la (re)-prise de conscience de la richesse qui est en nous.

 

Toile intitulée "Constellations Familiales"

"Constellation Familiale" : La famille en résonance

 

Jako a intitulé son exposition "Ma mère la terre". Elle a choisi ce titre car la planète est ce qu'il y a de plus merveilleux et de plus miraculeux. Les dix tableaux qu'elle invite l'amateur d'art à découvrir sont un hymne à sa beauté sous les formes de l'eau, des aurores boréales, du vent, de la mer...

 

 

Le Mur de Planck désigne le moment où les lois de la physique ont changé. Avant ce moment, la pression, la température de l'Univers étaient
si élevées que la taille de l'Univers était de 10-33cm.

A de telles échelles, les théories physiques que nous connaissons n'ont plus la même signification et notre connaissance se heurte à un mur.

Sur ce tableau intitulé "Le mur de Planck", l'artiste suggère la courbure infinie de l'espace-temps, la singularité qui émerge au temps de Planck ... et nous interpelle avec le sous-titre "Parfois la raison n'a pas raison".

Sur cette photo, "Le mur de Planck" est à l'avant-plan.

Le tableau exposé en arrière-plan est " Le Chant des Oliviers : Promesse de vie"

Le mur de Planck, tableau à l'avant plan

Madame Kesteleyn est également soucieuse de partager cette technique authentique qu'est la fabrication du papier à la cuve. La réalisation de feuilles de papier à partir de fibres naturelles telles celles des bananes ou de papier recyclé, amène à l'essentiel et permet de se remettre en contact avec l'authenticité des choses.

Vous pouvez vous initier non seulement à la fabrication de papier à la cuve mais aussi à l'art de décorer vos feuilles par des collages ou des inclusions diverses (fleurs, graines,...) le temps d'un week-end et réaliser votre propre papier artisanal à la cuve.

Les applications de celui-ci sont multiples. Ainsi, Jacqueline Kesteleyn a imprimé ses cartes de visite sur un magnifique papier artisanal et naturel qu'elle a réalisé elle-même à la cuve. De telles cartes de visite ne se perdent pas !


Les 9 femmes artistes présentes à cette exposition au Château de Spontin sont :