blason Carole Dekeijser Artiste-Peintre et Philosophe

Sitemap
Carole Dekeijser - Expositions - Acheter un tableau contemporain - Presse- Contact

 

Vous êtes ici : : Carole Dekeijser » Témoignages » Watermael 2008 : intervention de Mr. André Verbrugghen

Watermael 2008 : intervention de Mr. André Verbrugghen

Texte de l'intervention de Mr. André Verbrugghen pour l'association « Les Amis de Carole Dekeijser »

 


    Dépeindre le profil de Carole Dekeijser, et son cheminement au sein de la création artistique, nous incite à aborder la confluence de diverses notions.
Celles-ci font référence à un langage pictural parsemé d'antithèses, à un discours néo-Nietzschéo-Mozartien.

D'une part le chaos dionysiaque de Nietzsche, dans sa course vers les cimes du stade Apollinien de la forme, de la mesure, de la beauté.
« Il faut partir du chaos pour engendrer une étoile »

    D'autre part, la fraîcheur, la spontanéité Mozartienne, dont Carole Dekeijser vous invite à partager le message, sont assorties d'une mémoire qui encode les données de chaque thème avant conception.
Aucune rature chez elle, dans cette faculté de concevoir, pas plus que dans les deux mille pages de notes de musique léguées par Mozart.

    Au centre de ce concert de dons naturels, où les touches de peinture s'associent aux bémols et aux dièses, nous ne manquerons pas d'effleurer l'empreinte de cette recherche insatiable de la perfection au travers de soi, d'une mystique issue du Bouddhisme Zen, mais aussi d'une intensité dans un mode de vie qui fonde la plénitude.

 

« Nous avons l'art, afin de ne pas mourir de la vérité. »


Dans cette société du rationalisme positiviste, de la barbarie économique, et du darwinisme social, sublimés par la mondialisation, l'art doit impérativement se déterminer en qualité de vecteur d'harmonie, pour la promotion d'une paix universelle.

Adieu Carole, ceux qui eurent le privilège d'être de tes amis, ne sont pas prêts de t'oublier.  Tu avais encore tant à peindre, et tant de chemin à parcourir pour te cultiver l'esprit.

 

Adieu l'amie. 

 

 

André Verbrugghen